Tuile à douille

Sommaire

Accessoire de toiture, la tuile à douille est un produit spécifique permettant le passage d'un conduit d'aération ou de ventilation de faible section.

Elle permet de réaliser l'étanchéité à la périphérie du conduit, ainsi que sa jonction avec la toiture. La mise en œuvre de ces sorties en toiture impose quelques précautions, notamment lorsqu'un écran de sous toiture est en place ou lorsqu'il s'agit d'une sortie de VMC.

À quoi sert la tuile à douille, et quelles sont ses caractéristiques principales ? Le point maintenant.

Tuile à douille : principales caractéristiques

Les industriels proposent des gammes de tuiles à douille qui s'adaptent à leurs différents modèles de tuiles, ainsi qu'à tous les accessoires associés : manchons, collerettes, connecteurs, etc.

Les tuiles à douille sont disponibles en : terre cuite, béton et tôle d'acier galvanisé.

Elles sont conçues :

  • pour des pentes de toiture allant de 20 à 45 % ;
  • et pour des diamètres de conduits cylindriques allant, selon les fabricants, de 60 à 900 mm.

Ces produits sont destinés à l’évacuation de l’air vicié des VMC, hottes, ventilations des canalisations, fosses septiques, etc.

Pour un modèle universel de tuile à douille, raccordable à la plupart des types d'aération, comptez environ 30 € par tuile :

  • Il sera ensuite nécessaire de raccorder le matériel à l'aide d'accessoires enclenchables dans la tuile (connecteurs, manchons, etc).
  • En tout, comptez environ 100 €.

Bon à savoir : les tuiles à douille peuvent s’adapter à de nombreux supports de couverture. Certaines solutions peuvent même être réalisées sur mesure.

Tuile à douille et sortie de VMC

VMC autoréglable simple flux

En maison individuelle pour les VMC autoréglables simple flux, le Document technique unifié (DTU) 68.3 sur les installations de ventilation mécanique précise, dans le cas d'un système prédimensionné, les points suivants :

  • La sortie aéraulique de ventilation mécanique contrôlée (VMC) s'effectue généralement en toiture.
  • Le rejet doit être placé dans le tiers supérieur de toiture.
  • La tuile à douille avec lanterne, ainsi que les chatières d'un diamètre de raccordement inférieur à 160 mm, ne respectent pas les exigences et sont interdites pour l’utilisation de rejet d’air pour la VMC.
  • Le rejet d'air ne doit pas être situé près d'une prise d'air.
  • L'air extrait doit être rejeté à l'extérieur
  • Les tuiles à douille avec lanterne coûtent entre 100 et 150 €.

VMC simple flux hygroréglable

Les règles générales de conception et d’installations, communes aux équipements de ventilation mécanique contrôlée simple flux hygroréglable (Cahier des prescriptions techniques n° 3615_V3), complètent les règles concernant la sortie en toiture définies dans le NF DTU 68.3.

Le rejet se caractérise par sa fonction de protection contre l’intrusion dans le conduit de tout élément : pluie, neige, volatiles, etc.

Pour ce type de VMC, les prescriptions sont les suivantes :

  • Le diamètre de raccordement du rejet doit être au minimum équivalent à celui de la partie du réseau le reliant à la sortie du groupe d’extraction.
  • Les tuiles à douille avec lanterne de diamètre de raccordement inférieur ou égal à 125 mm ne respectent pas l’exigence d’une sortie de toiture aéraulique. Elles sont interdites pour l’utilisation de rejet d’air dans le cas de ces systèmes.
  • Comptez également entre 100 et un peu plus de 150 € pour une telle installation.

Traverser l'écran souple de sous-toiture

Dans le cas d'une sortie de conduit de ventilation devant traverser un écran souple de sous-toiture, des dispositions spécifiques sont prises.

Dans les cas où la sortie de ventilation n’est pas positionnée lors de la mise en œuvre de l’écran :

  • Un déflecteur doit être effectué (cas du raccord avec dispositif déflecteur).
  • Ce déflecteur est créé en amont de l’emplacement réservé au passage du conduit.
  • L’écran en place est alors coupé au ras des contre-lattes, de part et d’autre de l’entraxe. Une bande d'écran est ensuite rapportée à cet endroit.
  • Ensuite, l'écran en place est découpé à l’emplacement et à la dimension du conduit.

Il n’est pas prévu de raccordement par bande adhésive, car les eaux de neige poudreuse infiltrées sont orientées sur des parties adjacentes (Cahier de prescriptions techniques 3651_V2_P2).

Le cas d'une sortie de conduit de ventilation pourvue d'un raccord avec bande adhésive associée à l’écran s’applique aux conduits dont le raccordement en toiture est assuré par une tuile à douille dotée d’un adaptateur en sous-fac :

  • Le raccord du conduit s'effectue ultérieurement sous l’écran puisque l’adaptateur traverse l’écran.
  • L'écran est alors incisé en quartiers dans un diamètre inférieur à la section du tuyau.
  • Une bande adhésive est ensuite positionnée de manière à maintenir l’écran relevé le long de l’adaptateur.

Tuile à douille et étanchéité

Les modèles de tuile à douille étant "standardisés", il est difficile d'obtenir une étanchéité parfaite lorsque vous raccordez votre système d'aération à la tuile :

  • Il se peut que le passage prévu, sur la tuile, pour raccorder l'aération, soit trop grand.
  • Vous pouvez remédier à ce problème en utilisant de la mousse polyuréthane pour combler le vide (environ 20 € la bombe).
  • Sinon, vous pouvez choisir un tuyau un peu plus grand et utiliser un manchon pour adapter la taille du tuyau au diamètre de la tuile (environ 5 € la pièce).

Pour approfondir la question :

  • Pour en savoir plus sur la VMC, voir notre page dédiée aux différents types de VMC.
  • Consultez aussi notre page Installation VMC, pour devenir incollable sur la manière de mettre en place soi-même ce type de ventilation.
  • Un habitat bien ventilé est la base d'un environnement sain. La ventilation permet notamment de lutter contre l'humidité.

Ces pros peuvent vous aider