Avancée de toit

Sommaire

L’avancée de toit d’une maison est la partie du toit qui dépasse des murs, côté extérieur de l’habitation, pour une toiture inclinée. Elle est réalisée pour ses avantages techniques, mais aussi esthétiques. L’auvent (ou le débord de toit) peut être pensé dès la construction. Toutefois, il est possible de l’envisager lors de la rénovation de votre toiture ou dans le cadre de travaux d’extension de votre maison.

La composition d’une toiture

La charpente est la structure qui supporte des charges de la maison et les transmet aux murs sur lesquels elle repose. Elle est recouverte par une couverture (tuilesardoises, etc.).

L’ensemble protège la maison des intempéries. La ligne haute (le faîtage) assure la jonction entre les deux grands pans. La ligne correspondant au point le plus bas s’appelle l’égout. L'égout est la ligne où sont collectées et recueillies les eaux de pluie.

La toiture doit protéger les murs des infiltrations, ainsi que partiellement les fenêtres du soleil et de la pluie. C’est pourquoi la toiture ne s’arrête pas à l’aplomb du mur, mais continue sur quelques dizaines de centimètres : c’est le débord de toit, avancée de toit ou avant-toit.

Lire l'article

Débord de toit ou avancée de toit ?

La partie de la toiture qui dépasse les murs de la maison, le bas de pente, suit le plus souvent l’inclinaison de la pente. La partie en sous-face, qui sera recouverte par des éléments parallèles au sol, va du bas de pente à l’extérieur du mur de façade. Elle est perpendiculaire à ce mur : c’est le forget. Ces deux termes sont importants à connaître si vous discutez avec des professionnels. Sauf à préciser si la taille du débord que vous souhaitez correspond au bas de pente ou au forget, vous pourriez avoir une petite surprise sur le rendu.

Le débord de toit peut aller, sur une partie, jusqu’à recouvrir une terrasse ou créer un porche. On parle alors plus facilement d’avancée de toit dans ce cas, quoique le terme d’avancée soit aussi utilisé dans certaines régions pour désigner le débord.

Cette avancée de toit est recouverte par un revêtement en sous-face, qui protège le bois et qui évite l’arrachement des tuiles par le vent. Ce peut être du lambris (frisette), du bois ou du PVC, des voliges, des plaques d’aluminium.

L’ossature de l’avancée de toiture en bois est esthétique, mais demande un plus grand entretien. L’ossature de la structure en polychlorure de vinyle blanc offre un bon rapport qualité/prix, mais le charme est moins au rendez-vous. L’aluminium est un bon compromis entre résistance et esthétisme. En revanche, le prix d’une ossature en alu est plus élevé.

L’avancée de toit a plusieurs fonctions :

  • embellir la maison ;
  • créer une petite avancée pour protéger les habitants de la pluie le temps d’ouvrir la porte. On parle alors de saillie de toit ou d’auvent ;
  • protéger un mur de façade des eaux et de la chaleur ;
  • créer une zone plus vaste pour envisager une terrasse aux abords du jardin ou une extension pour garer une voiture à l’image du carport ;
  • éloigner une gouttière de la maison pour réduire les problèmes d’humidité.

Différentes méthodes sont envisagées :

  • la pose dans le prolongement de la charpente à partir des chevrons ;
  • la fixation sur les façades de la maison ;
  • la pose avec renforcement par points d’ancrage pour une plus grande structure.

Attention : vérifiez bien que l’habillage en sous-face du débord (le revêtement sous l’avancée de toit) est prévu dans votre devis. Ce n’est pas toujours le cas.

Choisir son avancée de toit

Le projet architectural ainsi que vos obligations vont orienter votre choix.

Le débord simple

Selon l’effet esthétique et la protection que vous souhaitez, le débord de toit se fabrique différemment. Le débord en queue de vache voit l’entrait de la ferme s’arrêter à l’aplomb extérieur du mur, seuls les chevrons dépassent pour assurer le débord.

Le terme de débord droit s’applique lorsque l’ensemble de la ferme dépasse du mur et qu’elle s’arrête parallèlement au mur. Le débord en sifflet consiste en ce que l’ensemble se termine en pointe, avec l’angle existant entre le pan de couverture et le forget.

Dans le cas de construction bioclimatique, la pente et l’avancée de toit sont calculées de telle manière qu’elles protègent les fenêtres de la chaleur sans nuire à la luminosité pour apporter plus de confort dans le salon ou la salle à manger.

La maçonnerie du mur de la maison peut également être réalisée de façon à fermer l’espace entre la charpente et le mur et de protéger ce dernier. Ce sont les corniches et autres génoises, très peu employées de nos jours dans la construction d’habitation individuelle.

Bon à savoir : Vous pouvez également utiliser un débord de toit du côté pignon pour un toit deux pans. Il faudra alors utiliser des éléments de charpente spécifique, fausses pannes ou échelles.

L’avancée de toit formant porche

La profondeur peut dépasser de 0,60 à 1,50 m et protège la porte d’entrée ou de service. Pour les petits modèles, on parle d’auvent ou de marquise. Si la longueur est importante, l’extrémité repose sur deux poteaux légers. Lorsqu’elle est prévue pour recouvrir une terrasse, elle repose obligatoirement sur des poteaux pour une structure plus solide.

Pour ces avancées de toit, vous devez bien sûr les concevoir en prenant en compte la pente du toit de la maison. Il faut que vous puissiez passer sous l’entrée de votre avancée sans problème. Vous avez donc besoin d’environ 2,20 m, ce qui vous donnera un faîtage plus haut, pour respecter la même pente qu’un toit sans cette avancée.

Vous pouvez aussi faire le choix d’un débord simple et de recouvrir votre terrasse avec une pergola. Ce type d’avancée viendra prendre appui sur le mur de façade, avec un toit léger plat passant sous le forget. Ce type d’abri peut être recouvert de polycarbonate pour protéger de la pluie.

Prix d’une avancée de toit

Pour un débord, le prix du bas de pente est bien sûr compris dans le prix global de charpente couverture. Pour l’habillage de la sous-face, vous pouvez trouver des prix aux alentours de 50 €/m² (quel que soit le matériau) fourni et posé par un pro. Vous pouvez trouver des marquises en kits à partir de 50 €.

Pour une structure de type pergola recouvrant une terrasse, comptez entre 50 et 100 €/m² pour un petit modèle bois en kit à poser vous-même, et jusqu’à 500 €/m² HT pour des modèles en alu haut de gamme, posés par un professionnel.

Un professionnel de la couverture saura vous conseiller pour une avancée de toiture adaptée à votre besoin spécifique. N’hésitez pas à demander plusieurs avis et plusieurs devis pour vos travaux afin de trouver la meilleure solution au meilleur prix.

Toiture

Article

Lire l'article

Lire l'article

En conclusion

  • Faire des travaux d’avancée de toit répond à différents besoins : protéger les habitants avec un petit abri de type auvent, créer une terrasse abritée, éloigner l’humidité de la maison, etc.
  • La structure du prolongement de la maison peut être en bois, en alu ou en PVC selon votre budget et l’esthétisme attendu
  • La couverture d’une avancée de toiture peut être en tuile, en ardoise, en polycarbonate, en plaque de zinc, etc.

Ces pros peuvent vous aider