Solin de plomb

Sommaire

Un solin de plomb est un élément de finition de toiture qui assure l’étanchéité. Vissé au mur et collé à la tuile ou à l’ardoise, il peut être recouvert d’un enduit de façade. C’est le moment de vous faire un avis sur ce produit déclinable en plusieurs matériaux (zinc, inox, alu, acier inoxydable, etc.)

Solin de plomb : définition et propriétés

Un solin est la finition apposée au niveau de la rive (côté) d’une toiture et contre un mur, permettant l'étanchéité.

Il peut être en zinc (réalisé sur mesure par le zingueur), en mortier ou en plomb.

Un solin de plomb, également appelé « bavette de plomb plissé », se fixe sur le mur via des chevilles de fixation au-dessus des tuiles, de manière à ce que la bande de plomb, grâce à son fort galbe, recouvre le dessus des tuiles.

Un solin de plomb est constitué d’une bande de plomb plissé grise ou marron, et d’un profilé en zinc, couleur gris argenté.

La longueur de développement des bandes, soit la possibilité de recouvrement sur tuile, est d’environ 200 mm. Les solins de plomb sont livrés par longueur de 200 cm hors tout, soit environ 195 cm utiles (5 cm de recouvrement).

Bon à savoir : Les solins de plomb peuvent être grillagés pour permettre leur recouvrement d’enduit de façade. Leur poids à l’unité avoisine les 3 kg. Leur parent voisin est le closoir (utilisé pour le faîtage). La pose des solins de plomb est économique, comparativement à celle des solins en zinc, et facile et rapide comparativement à celle des solins en mortier. Ils sont utilisés en rénovation de toiture et en construction neuve. 

Solin de plomb : installation

Les solins de plomb s’installent sur des tuiles rondes et sur des tuiles plates. Leur installation observe quelques règles.

Les solins se posent du bas vers le haut de pente et avec un recouvrement de 5 cm minimum.

Leur fixation est solide et la cheville est adaptée au support (matériau plein).

Le développement de la bande de plomb doit assurer l’étanchéité parfaite du solin et, pour cela, elle est suffisamment longue et épouse parfaitement les ondes des tuiles (déformation obtenue par de légères pressions effectuées à la main).

La bande de plomb est collée à l’aide d’une colle silicone pour que le vent ne la décolle pas et pour éviter les infiltrations d’eau.

Le haut du profilé en zinc peut faire l’objet d’un joint silicone lissé pour assurer une étanchéité parfaite entre le solin et le mur (la couleur est choisie homogène à celle de la façade).

Bon à savoir : Les solins de plomb sont faciles d’installation, mais le plomb reste fragile et ne supporte pas l’écrasement ni la déformation trop saillante (sous laquelle il se déchire). Les solins de plomb sont parfois utilisés pour réaliser des hébergements de cheminée (étanchéité autour de la cheminée).

Le solin de plomb autour d’une cheminée

S’il peut être positionné entre le toit et les murs pour assurer l’étanchéité de votre toit, le solin peut aussi s’installer autour d’une cheminée. L’objectif reste le même : disposer d’un toit le plus étanche possible.

Le solin en pente vient s’adapter aux conduits de cheminée qui ressortent sur le toit. Il convient alors de choisir le bon diamètre en fonction de celui des conduits existants pour que l’eau ne puisse pas s’infiltrer. Il faut compter une épaisseur d’isolation. Par exemple, pour un diamètre intérieur du tubage double paroi de 130 mm, le solin de toit affichera un diamètre réel de 180 mm.

Les autres types de solins

Le plomb n’est pas le seul matériau utilisé pour un toit en tuile ou en ardoise. Vous retrouverez également le solin mastic zinc avec bavette, idéal pour l’étanchéité de murs verticaux et une toiture plate. Il se fixe à l’aide de clous (des clous calotin). Il existe également des solins en aluminium (notamment de la marque Versatuile). Le zinc a un aspect métallique qui se patine au fil des années. Ce produit de qualité a une durée de vie garantie de 30 ans en moyenne.

Le solin en alu se décline en termes de coloris pour une réalisation esthétique adaptée au style de votre maison et de votre toit. L’acier inoxydable (inox) est également préconisé pour un solin en pente. Un produit en inox est de très bonne qualité pour un résultat durable.

Solin de plomb : prix et distribution

Les solins de plomb sont distribués par les magasins de bricolage grand public et pour professionnels, les magasins spécialisés en couverture, le couvreur-zingueur en tant qu'installateur et revendeur de fournitures, et sur internet.

Le prix unitaire des solins de plomb est à partir de :

  • 30 € TTC pour un solin de plomb gris, avec développement de 160 mm et d'une longueur de 2 mètres ;
  • 35 € TTC pour un solin de plomb grillagé, avec développement de 200 mm et d'une longueur de 2 mètres ;
  • 45 € TTC pour un solin de plomb marron, avec développement de 200 mm et d'une longueur de 2 mètres.

Le prix varie selon la qualité des produits, la marque (Versatuile, Sobat, Joncoux, Lahera, etc.), le type (avec ou sans larmier, bandes de bavette de plomb plissé, etc.).

En conclusion

  • Le solin de plomb (avec ou sans larmier) est une finition placée entre un mur et un toit en tuile ou en ardoise pour parfaire l’étanchéité.
  • Le solin de plomb peut aussi se placer autour des conduits de cheminée pour étanchéifier les toitures à cet endroit.
  • Il existe aussi le solin mastic zinc ou encore le solin en aluminium, en acier inoxydable (inox).
  • Le prix d’un solin de plomb débute à partir de 30 € pour un développement de 160 mm et une longueur de 2 mètres.

Ces pros peuvent vous aider