Membrane d'étanchéité pour toiture

Sommaire

La membrane d'étanchéité EPDM ou HPV pour toiture correspond à trois situations et est alors désignée sous des appellations différentes :

  • L' écran de sous-toiture pour les couvertures en pente (tuiles, ardoises, zinc) ;
  • Le film d'étanchéité pour les toitures-terrasses ou toitures plates ;
  • Le pare-vapeur pour les deux cas de toitures, qui a pour objectif principal d'éviter les condensations entraînant des désordres.

La membrane d'étanchéité de toiture est un élément souple, mince et continu se présentant couramment sous forme de lés de feutre bitumé, avec ou sans armatures à mailles larges, ou sous forme de lés en polyéthylène ou synthétique, armés ou non. Pour être efficaces, ces lés doivent se chevaucher sur 10 cm et être collés entre eux pour une meilleure tenue (et mieux résister aux mouvements d'air et aux infiltrations).

À savoir : le pare-vapeur est aussi utilisé pour les parois verticales (murs, cloisons). Le pare-pluie est aussi une membrane étanche à l'eau, mais qui protège une paroi verticale isolée, comme dans les constructions à ossature bois ou métallique.

Les différents types de membranes d'étanchéité de toiture

La membrane d'étanchéité de toiture en feuilles bitumées EPDM

Il s'agit classiquement d'un revêtement armé monocouche ou multicouche (souvent bicouche) en bitume : ce bitume est mélangé à des plastomères et des élastomères. Ce type de membrane est couramment utilisé pour un toit-terrasse : les lés superposés sont mis en place à chaud par soudure. Le système multicouche assure plus de garantie d'étanchéité que le monocouche, qui nécessite une pose très soignée.

Depuis quelques années, un autre produit posé à froid et monocouche en caoutchouc EPDM (Ethylène-propylène-diène-monomère) est aussi utilisé. Vous obtenez une étanchéité de type élastomère avec l’EPDM.

Bon à savoir : En cas d’accroc, posez une rustine adhésive pour consolider votre membrane.

La membrane d'étanchéité de toiture synthétique micro-perforée

Il s'agit d'un écran ayant l'aspect d'une feuille légère et résistant mal à la vapeur d'eau. La membrane d'étanchéité synthétique se compose principalement de produits de polymérisation d'hydrocarbures issus de l'industrie pétrochimique. Elle est renforcée par une armature à mailles serrées pour assurer une bonne fixation et éviter les déchirures. Ce type de membrane est couramment utilisé pour les toitures pentues.

Pour les toits-terrasses, les membranes synthétiques les plus utilisées sont la membrane élastomère EPDM et la membrane plastomère PVC. La membrane PVC est adaptée à une toiture inaccessible. C'est un matériau léger et souple mis en œuvre surtout pour des structures porteuses légères comme les structures métalliques.

La membrane d'étanchéité de toiture H.P.V., hautement perméable à la vapeur d'eau

Cette membrane d'étanchéité H.P.V. est ce qu'on appelle un écran auto-respirant, elle est utilisée surtout pour les toitures en pente.

Elle possède des caractéristiques fonctionnelles spécifiques qui lui permettent d'éviter de créer une lame d'air sous elle. En effet, une membrane d'étanchéité a besoin d'être ventilée pour dégager l'humidité qu'elle bloque. La membrane d'étanchéité H.P.V. a le pouvoir de laisser passer la condensation, la vapeur d'eau, tout en étant imperméable à l'eau qui s'infiltrerait.

Ce type de membrane est donc approprié aux couvertures réalisées sur un support continu : c'est le cas des combles aménagés qui, en sous-toiture, possèdent un complexe isolant empêchant une ventilation naturelle.

La membrane d'étanchéité de toiture réfléchissante

La membrane réfléchissante bloque les rayons infrarouges, et les renvoie dans la lame d’air entre la membrane et la sous-face des tuiles. Elle forme ainsi une barrière thermique qui complète l’isolant. Elle a bien sûr, en même temps, les mêmes capacités qu’un écran de sous-toiture classique. C'est un écran étanche, isolant et réfléchissant.

Sa fonction de barrière radiante améliore le confort thermique en hiver, mais aussi en été en atténuant la pénétration de la chaleur. Cette membrane d'étanchéité réfléchissante est composée d'un tissu de verre aluminisé micro-perforé, d'une nappe de fibres de verre et d'un film d'aluminium micro-perforé.

La membrane d'étanchéité verte (écologique)

C'est une membrane d'étanchéité qui n'utilise dans sa composition aucun produit issu de l'industrie pétrochimique, mais uniquement des matériaux verts.

C'est le cas de l'écran de sous-toiture en lin qui, outre une étanchéité à l'eau, offre une très grande résistance mécanique (30 fois supérieure à un écran traditionnel) ainsi qu'une bonne capacité auto-respirante équivalente aux écrans H.P.V.. En réalité, cet écran en lin est composé de plusieurs couches comprenant du lin, mais aussi des feuilles de polyester.

Les particularités de la membrane d'étanchéité utilisée comme écran de sous-toiture

La membrane d'étanchéité pour les toitures en pente, écran de sous-toiture, se substitue aux écrans rigides comme les voliges bois (lattis), les panneaux de particules, le hourdage en terre cuite. La membrane est interposée entre le comble et la sous-face des tuiles.

La résistance R d'un écran prend en compte les résistances à la rupture et à la déchirure : à chaque classe de résistance (R1, R2, R3) correspond un entraxe maximal entre chevrons ou fermettes de la charpente. Un tableau de ces valeurs est fourni dans la documentation technique du produit utilisé.

À savoir : en montagne, au-dessus de 900 mètres d'altitude, des mesures particulières sont à suivre pour leur mise en place.

Obligations et normes à respecter pour l'écran de sous-toiture

La réglementation et les principes de pose d'une couverture recommandent la mise en place d'une membrane d'étanchéité appelée écran de sous-toiture (EST). Les D.T.U (Documents Techniques Unifiés) relatifs aux couvertures (40.11 et 40.21 à 40.25) rendent obligatoire cet écran pour les couvertures posées à claire-voie (comme les toitures ardoises), dans les cas de pente faible (pour les tuiles en terre cuite), ou encore à proximité de l'océan ou de la mer (jusqu'à environ 5 km dans les terres).

Mise en œuvre de l'écran de sous-toiture

La membrane d'étanchéité pour toiture ne peut pas être mise directement contre les liteaux qui supportent les tuiles. Il est obligatoire de laisser une aération ou une circulation d'air suffisante entre la sous-face des tuiles et l'écran, c'est pourquoi les liteaux sont rehaussés par des contre-liteaux (ou contre-lattes) d'au moins 2 cm d'épaisseur.

La membrane d'étanchéité est fixée tendue sur les chevrons de la charpente juste en dessous de ces contre-liteaux. S'il n'y a pas de contre-liteaux, il existe un risque de points de rosée entraînant des désordres par infiltrations d'eau.

Dans le cas d'un complexe isolant rigide ou de panneaux rigides posés en rampant sous la toiture, la membrane est posée sur des tasseaux fixés aux éléments rigides, et n'est pas tendue.

La ventilation de la sous-face de l'écran de sous-toiture est indispensable pour évacuer l'humidité qui circule : cette humidité provient des pièces aménagées sous le toit. Si vous mettez une membrane H.P.V., cette lame d'air n'est plus nécessaire.

Atouts de la membrane d'étanchéité de toiture

  • Elle permet de recueillir et d'évacuer vers l'égout (gouttières) les eaux de fonte de neige, la condensation éventuelle et les pénétrations accidentelles d'eaux pluviales.
  • Elle protège les combles ou les pièces sous la toiture de la poussière, des particules volatiles (suie, pollen), des oiseaux et des gros insectes.
  • Elle limite le soulèvement des tuiles sous l'effet du vent et contribue à la performance thermique des isolants grâce à l'effet coupe-vent.
  • Elle permet un abaissement des minimas de pentes de toit (ces valeurs sont indiquées dans les abaques des fournisseurs en cas de présence ou non d'écran).
  • Elle donne la possibilité d'une mise hors d'eau provisoire pendant la réalisation de travaux, ce qui permet d'éviter l'emploi et le coût d'une bâche de protection en cours de travaux.

Inconvénients

  • En bas de pente ou à l'égout, la présence de contre-liteaux entraîne un décalage ou vide et vous risquez de voir dépasser la membrane (ce qui n'est pas très esthétique) : vous aurez alors tendance à vouloir cacher cet espace, mais l'eau coulant sur la membrane ne peut plus s'évacuer.
  • Dans un souci de ralentir les eaux de pluie qui coulent sur les tuiles pour aller dans les gouttières (et non à côté), le couvreur relève la dernière tuile en bas de pente d'environ 1,5 cm. Pour cela, il crée en bas de pente, en tête de mur, un relevé plein en maçonnerie ou en bois. C'est une barrière pour la membrane d'étanchéité (écran de toiture) qui vient se relever sur ce butoir, en créant un point de stagnation des eaux de ruissellement.

Les particularités de la membrane d'étanchéité de toiture-terrasse

La membrane d'étanchéité de toit-terrasse répond à un classement F.I.T. (Fatigue Indentation Température) selon l'usage de la toiture (accessible ou non) et sa protection (graviers, dalles sur plots, feuilles métalliques minces rapportées sur l'étanchéité). C'est la couche supérieure qui est concernée en cas de système multicouche. Ainsi, la membrane d'étanchéité de toiture-terrasse doit à la fois :

  • être imperméable à l'eau ;
  • être résistante à la fissuration de son support (béton, bois, tôle d'acier), au poinçonnement et à la compression ;
  • avoir de l'élasticité à froid, de la tenue à chaud et résister au vieillissement ;
  • être compatible avec d'autres matériaux.

Les systèmes classiques composés de membranes d'étanchéité élastomères et bitumées suivent la mise en place suivante :

  • réalisation d'un primaire sur le support et mise en place d'un pare-vapeur ;
  • pose d'un isolant thermique rigide comme des panneaux de mousse polyuréthane de 60, 80, 100 mm suivant la performance souhaitée ;
  • mise en place d'un complexe d'étanchéité souvent armé appliqué par couches successives se chevauchant ou se croisant et soudées ;
  • un écran d'indépendance peut être posé sur l'isolant suivant la fragilité de la membrane d'étanchéité.

Le système de bâche en caoutchouc EPDM a une mise en œuvre plus simple à froid.

Les particularités de la membrane d'étanchéité de toiture pare-vapeur

C'est un film de PVC, polyester, polyéthylène, papier de plomb ou goudronné, ou encore de feuille d'aluminium. Cette membrane pare-vapeur a pour rôle d'entraver le cheminement de la vapeur d'eau à travers les parois (migration ou diffusion).

La membrane d'étanchéité pare-vapeur est un composant indispensable d'une isolation thermique. Ce pare-vapeur doit toujours être disposé du côté chaud de l'isolant, soit vers l'intérieur des locaux, pour éviter le risque de condensation dans l'épaisseur de l'isolant. Il limite le passage d'humidité provenant de l'intérieur (combles, pièces sous le toit) dans l'isolant thermique et il réduit les déperditions d'énergie.

Ainsi, dans le cas de combles aménagés, la couverture, posée sur un support continu comprenant une isolation, comprend une membrane H.P.V. sur la face extérieure de l'isolant pour s'interposer avec la sous-face de la couverture et une membrane pare-vapeur sur la face intérieure de l'isolant.

Les prix des différentes membranes d'étanchéité

Voici quelques ordres de prix indicatifs de fourniture et pose des membranes décrites dans cet article (prix H.T.) :

  • membrane d'étanchéité monocouche en bitume et élastomère : fourniture et pose entre 23 et 27 €/m² - fourniture en rouleau entre 29 et 45 €/m² ;
  • membrane d'étanchéité en deux couches : fourniture et pose entre 14 et 16 €/m² et par couche (soit 28 à 32 €/m²) - fourniture entre 14 et 16 €/m² par couche ;
  • écran d'indépendance pouvant être mis pour les étanchéités de toit-terrasse : fourniture et pose entre 6 et 8 €/m² ;
  • membrane d'étanchéité de sous-toiture en PVC : fourniture entre 23 et 26 €/m² ;
  • membrane d'étanchéité de sous-toiture EPDM : fourniture entre 11 et 19 €/m² ;
  • membrane d'étanchéité de sous-toiture H.P.V. : fourniture entre 6 et 11 €/m² ; fourniture et pose par une entreprise entre 16 et 30 €/m²
  • membrane d'étanchéité de sous-toiture en lin : fourniture à partir de 11 €/m² ;
  • membrane d'étanchéité pare-vapeur : fourniture entre 3 et 8 €/m² - fourniture et pose par une entreprise spécialisée entre 11 et 13 €/m².

Demander des devis vous permettra d’y voir plus clair et d’obtenir un tarif précis selon le produit choisi et l’artisan sélectionné. Consultez les avis sur Internet pour trouver le meilleur couvreur.

La marque aura naturellement un impact sur le tarif du produit. Parmi les plus connues en France, vous retrouverez notamment Renolit Alkorplan et Sika.

En conclusion

  • La membrane d’étanchéité EPDM protège mieux votre logement et s’adresse à tous les types de maisons, qu’elles présentent un toit plat ou en pente.
  • Ce produit s’utilise comme écran sous-toiture pour protéger la maison de la pluie (EPDM) ou comme pare-vapeur (H.P.V.).
  • L’EPDM est une membrane souple, facile à poser et qui résiste à la fois aux intempéries et aux rayons du soleil.
  • Demandez des devis à des couvreurs pour votre EPDM ou H.P.V. selon la largeur et la longueur nécessaires, mais aussi l’épaisseur de la membrane d’étanchéité.

Ces pros peuvent vous aider