Refaire une toiture

Sommaire

Les matériaux de toiture les plus courants ont une durée de vie de plusieurs décennies. Un entretien régulier est indispensable pour la maintenir en bon état. Pour autant, lorsque la toiture est abîmée et ne protège plus la maison, il est nécessaire de la changer. Ce peut être également le cas dans le cadre d'une rénovation de maison, afin d'obtenir une isolation et une protection performante.

Cette fiche vous explique comment refaire une toiture en tuile ou en ardoise, en partant du principe que la charpente est en bon état ou refaite à neuf.

1. Préparez la réparation de votre toiture

  • Prenez le temps d'étudier votre toit : nature des matériaux, technique de pose et forme de la charpente.
  • Si vous changez le matériau de votre toiture, une autorisation peut être nécessaire, renseignez-vous en mairie pour être sûr d’utiliser un matériau autorisé.

Bon à savoir : il n'y a pas d'obligation dans le cas d'une réfection de toiture avec le même matériau.

  • Évaluez si vous avez la capacité de faire ce chantier.

Bon à savoir : si vous n'êtes pas à l'aise en hauteur, faites appel à un professionnel !

  • Équipez-vous de manière à être bien protégé : casque de sécurité, chaussures fermées et non glissantes, pantalon de travail et gants de protection.
  • Il vous faudra plusieurs jours pour refaire votre toiture : consultez les prévisions météorologiques pour vous assurer de travailler par temps sec, sans vent fort.
  • Quand vous êtes prêt, installez votre équipement pour monter sur le toit (échelle ou échafaudage, échelle de toit).
Lire l'article

2. Déposez l'ancienne toiture : ardoises ou tuiles

Important : travaillez par zones, c'est-à-dire enlevez l'ancienne couverture et recouvrez le toit zone par zone. Cela évite que la charpente soit directement exposée aux intempéries pendant la durée du chantier.

Cas 1 : méthode pour retirer des ardoises anciennes

Pour retirer de vieilles ardoises, le crochet sur lequel est posée l’ardoise doit être mis à plat.

  • Pincez le crochet avec une pince multiprise.
  • Faites-le pivoter sur le côté (à 90°) pour qu'il soit mis à plat.
  • Retirez l’ardoise pour qu’elle se détache de l’ensemble.
  • Faites la même chose pour toutes les ardoises.
  • Retirez les crochets au fur et à mesure.

Cas 2 : méthode pour retirer des tuiles anciennes

Pour déposer des tuiles anciennes, il convient de commencer par le haut de la toiture, en désemboîtant les tuiles les unes des autres.

  • Surélevez les tuiles environnantes en glissant des cales en bois.
  • Sciez le clou maintenant la tuile dans les liteaux, avec une scie à métaux.
  • Retirez la tuile.

Bon à savoir : certaine tuiles peuvent ne pas être clouées. Dans ce cas, il suffit de les retirer une par une.

3. Posez un écran de sous-toiture et des liteaux neufs

Lors d'une réfection de toiture, il est conseillé de repartir sur du neuf, à partir de la charpente saine.

  • Commencez par retirer les anciens liteaux.
  • Agrafez un écran de sous-toiture sur les chevrons de la charpente.
  • Clouez des liteaux verticaux sur les chevrons : 1 clou tous les 50 cm sur les chevrons, de haut en bas de la toiture.
  • Posez ensuite les liteaux horizontaux, qui serviront à recevoir les crochets d'ardoise.
  • Calculez l'écartement entre les liteaux, appelé « pureau ». Pour calculer cette donnée importante, utilisez un tableau de recouvrement qui intègre toutes les données nécessaires (pureau, taille des crochets, dimension des ardoises).

Bon à savoir : utilisez des outils proposés sur Internet, qui calculent pour vous l'écartement nécessaire.

  • Pour tracer l'espacement des liteaux horizontaux, vous pouvez utiliser une pige de calage à la longueur du pureau qui vous permettra de reporter l'espacement sur les liteaux verticaux.

Liteau 

Article

Lire l'article

4. Cas 1 : posez une toiture en ardoise

La pose d'ardoise se fait du bas vers le haut.

Tracez les repères sur la charpente

Pour tracer tous les repères, utilisez une règle et un crayon de charpentier.

  • Tracez le quadrillage d'implantation des clous et des ardoises dans la partie basse de la charpente, appelée volige d'égout.
  • Repérez au crayon les emplacements des crochets sur les liteaux.

Bon à savoir : cette étape peut être longue, si la surface est importante. Pour autant, elle demande de la précision et du soin pour garantir une pose d'ardoise parfaite.

Coupez les ardoises de la première rangée

Les ardoises situées sur la volige d'égout doivent être coupées sur 1/3 de leur hauteur. 

  • Tracez un repère sur l'ardoise avec un marteau de couvreur.
  • Plantez l'enclume dans la volige et posez l'ardoise sur celle-ci au niveau du repère.
  • Donnez de petits coups sur l'ardoise à l'endroit du repère.

Bon à savoir : vous pouvez également couper les ardoises avec une pince à ardoise.

Posez la première rangée d'ardoises

  • Clouez la première rangée d'ardoises sur la volige d'égout, en les laissant dépasser du toit de quelques centimètres.

Important : laissez un interstice entre les ardoises pour clouer les crochets du deuxième rang.

  • Clouez les crochets du deuxième rang entre les ardoises, en les alignant au niveau de la première rangée d'ardoises.

Posez le deuxième rang d'ardoises en doublis

Le deuxième rang d'ardoises doit être posé en doublis (il recouvre le premier) : cette superposition des ardoises garantit l'étanchéité.

  • Insérez les ardoises du deuxième rang dans les crochets mis en place.
  • Clouez le haut des ardoises.

Bon à savoir : ce rang d'ardoises est maintenu par des crochets en bas des ardoises et par des clous en haut.

  • Agrafez les crochets du troisième rang sur les liteaux supérieurs et clouez un crochet sur cinq.

Posez les rangs suivants

Chaque nouveau rang d'ardoises recouvre partiellement le rang suivant (c'est le recouvrement). Le bas des ardoises est maintenu dans un crochet et le haut pincé par un crochet.

  • Insérez chaque ardoise dans un crochet, de manière à recouvrir en partie le rang précédent.

Bon à savoir : pensez à laisser un espace entre les ardoises pour fixer les crochets des rangs suivants.

  • Agrafez les crochets des rangs suivants sur les liteaux et clouez un crochet sur cinq.
  • Une fois que toutes les ardoises sont posées, fixez la faîtière de toit en suivant les instructions du modèle choisi.

Cas 2 : posez une toiture en tuile

Une fois que le liteaunage effectué, procédez à la pose des tuiles sur votre toit.

Posez les tuiles de bas en haut

  • Commencez la pose par le point bas à gauche du toit : sur le premier rang, réalisez ainsi la pose de gauche à droite.
  • Posez les tuiles en les emboîtant les unes sur les autres et en calant les tétons des tuiles sur les liteaux.
  • Continuez la pose des rangs suivants, en calant toujours les tétons sur les liteaux.

Important : contrôlez régulièrement l'alignement des tuiles, au besoin en réajustant avec le pied.

  • Clouez ensuite les tuiles sur les liteaux toutes les 3 tuiles, grâce au trou prévu.
  • Travaillez par zones : cela facilitera vos déplacements sur le toit par la suite.

Bon à savoir : stockez plusieurs paquets de 5 tuiles au maximum sur le toit, pour plus de facilité.

Terminez par la pose des tuiles de rive et de la faîtière

Les tuiles de rive se posent le long de la bordure du toit.

  • Percez la première tuile de rive à l'endroit où elle sera fixée sur un liteau. Utilisez un foret à béton, avec le mode percussion désactivé.
  • Placez la tuile sur la rive puis vissez-la dans le liteau.
  • Déposez du silicone à l'endroit du perçage pour que l'étanchéité soit assurée.
  • Poursuivez la pose, de la même manière, tout le long de la rive du toit.
  • Une fois que les tuiles de rives sont posées, installez les tuiles faîtières sur le haut du toit.

Ces pros peuvent vous aider