Tôle bac acier anti-condensation

Sommaire

Les toitures en bac acier sont répandues dans les bâtiments industriels, mais aussi dans l’ habitat des particuliers, notamment lors de la construction de garages ou d'abris de jardin. Si vous décidez de faire ou de refaire une toiture et que vous optez pour du bac acier, sachez que vous pouvez rencontrer des problèmes de condensation. C'est pourquoi il existe des systèmes anti-condensation à intégrer au bac acier…

Comment se forme la condensation ?

La condensation désigne la transformation de l'eau de l'état gazeux à l'état liquide. Elle se forme en général en cas de ponts thermiques, c'est-à-dire lorsqu'il y a une variation de température entre deux surfaces. Ainsi, sur une toiture, la condensation se forme à cause des écarts de température entre l'intérieur (air chaud) et l'extérieur (température de surface du bac acier froide). Pour lutter contre la condensation, il faut donc ventiler correctement l’habitation ou le bâtiment, surtout les locaux sous-jacents à la toiture. Il faut aussi isoler au maximum pour réduire voire supprimer les ponts thermiques.

La solution : le bac acier anti-condensation

Le marché actuel de la construction propose des installations efficaces sur les bacs acier contre la condensation, qui incluent les deux solutions citées précédemment : la ventilation et l'isolation. Ces installations diffèrent en fonction du modèle de toiture.

Bon à savoir : Le choix de la toiture doit se faire en fonction de l'utilisation du local situé sous la toiture (ventilation, hygrométrie, etc.)

« Toitures froides » : isolation sous pannes

Les toitures froides présentent une lame d'air en sous-face du bac acier, ventilée avec l'extérieur. 

Attention : l'épaisseur de la lame d'air doit être correctement dimensionnée. Il est préconisé d'avoir une lame d'air d'épaisseur supérieure ou égale à 4 cm.

L'isolation se situe sous cette lame d'air. 

Pour lutter contre la condensation, la sous-face du bac acier doit être traitée avec un régulateur de condensation, un produit qui absorbe et stocke le liquide formé par condensation et qui la rejette lorsque les conditions hygrométriques s'inversent. Celui-ci peut aussi se présenter sous la forme d'un feutre ou d’une mousse absorbante : l'eau s'évapore alors par ventilation grâce à la lame d'air. Ce dernier peut aussi être absorbant et drainant : le liquide est conduit vers l'extérieur grâce à la lame d'air. Lors de la conception, il faut prendre en compte la pente de la toiture afin de créer un écoulement satisfaisant. Vous trouverez dans le commerce des bacs aciers qui incluent ces traitements.

Il faut aussi mettre en place un pare-vapeur sous l'isolant pour le protéger de l'air ambiant du local.

Si vous ne voulez pas isoler votre bâtiment, la présence d'un régulateur de condensation disponible sur le marché est nécessaire.

« Toitures chaudes » : isolation sur pannes ou entre pannes

Les toitures chaudes se caractérisent par l'absence de lame d'air, ou s'il y en a, celle-ci n'est pas ventilée avec l'extérieur. 

L'isolation se fait donc en sous-face du bac acier. Un soin particulier doit être apporté lors de la pose de l'isolant qui ne doit pas présenter de discontinuité, notamment en périphérie de toiture, pour éviter les flux d'air.

Comme pour les toitures froides, il faut placer un pare-vapeur sous l'isolant.

Pourquoi choisir une toiture en bac acier contre la condensation ?

Choisir une toiture en tôle bac acier : un choix astucieux pour plusieurs raisons.

D'abord, ce genre de couverture est disponible en une large gamme de couleurs (RAL) et de dimensions (largeur et longueur). De quoi l'adapter à tous les styles de bâtiments et à toutes les envies. Pour rappel, le sigle RAL (Reichsausschuss für Lieferbedingungen und Ausschreibungen für Bauten) est un système de normes allemandes qui définit les couleurs pour les peintures, les revêtements (la tôle par exemple) et les plastiques.

De plus, les tôles bac acier sont galvanisées, ce qui les rend résistantes à la corrosion et aux intempéries. Elles sont également légères et faciles à installer : un choix économique et pratique.

Mais l'un des principaux avantages de ce produit reste sa résistance à la condensation. Phénomène naturel, la condensation peut se produire sous n'importe quel type de toiture, mais elle se montre particulièrement fréquente sur les toitures en métal.

Les toitures en bac acier anti-condensation sont conçues pour minimiser ce phénomène. Elles sont dotées d'un film anti-condensation qui absorbe l'humidité et l'empêche de se transformer en eau liquide.

Ce film est généralement constitué d'une mousse anti-condensation, placée sous les tôles bac acier. Il existe également des tôles bac acier avec un revêtement anti-condensation intégré.

Bon à savoir : Disponibles en plusieurs coloris (RAL) comme le noir, l’anthracite, le rouge, etc., les tôles bac acier anti-condensation s’utilisent pour la toiture de bâtiments neufs ou pour la rénovation de toitures existantes. Les fixations (rivets, vis, etc.) et les accessoires (faîtière, bardage, etc.) nécessaires à la pose de votre toiture en bac acier sont également disponibles en ligne ou chez les distributeurs spécialisés.

Combien coûte un bac acier anti-condensation ?

Les prix du bac acier avec mousse varient en général entre 10 et 20 € le m². Vous pouvez aussi en trouver à des prix plus élevés lorsqu'ils sont en imitation tuiles, entre 15 et 20 € le m².

Les bacs qui incluent un isolant sont plus chers : leur prix varie entre 40 et 60 € le m²

N'hésitez pas à négocier vos prix lors de l'établissement d'un devis : ceux-ci diminuent lorsque vous commandez de grandes quantités.

Vous pouvez trouver ces produits de différentes dimensions (longueur et largeur) dans les grandes enseignes de bricolage ou de matériaux de construction. N'hésitez pas à demander conseil à des professionnels qui vous orienteront vers les produits et les accessoires (fixations, faîtière, bardage, etc.) les plus adaptés à vos besoins.

En conclusion

  • La condensation sur une toiture en tôle bac acier est provoquée par les variations de température entre l'intérieur et l'extérieur.
  • Pour l'éviter, il faut ventiler, isoler la toiture et choisir des tôles bac acier anti-condensation avec une mousse.
  • Le bac acier anti-condensation est une alternative efficace pour éviter les problèmes de condensation sur les toitures. Deux types de toitures existent : les toitures froides avec lame d'air ventilée et les toitures chaudes sans lame d'air ventilée.
  • Ce produit constitue un excellent choix pour la toiture de bâtiments neufs ou la rénovation de toitures existantes. Sa résistance à la corrosion, aux intempéries et à la condensation, ainsi que sa large gamme de couleurs et de dimensions, en font un choix économique, pratique et esthétique.
  • Le prix de cette tôle varie entre 10 et 60 € le m². Tout dépend des options : avec ou sans mousse anti-condensation, isolant, imitation des tuiles... Vous pouvez vous en procurer en plusieurs coloris (RAL) dont le noir ou le rouge dans les grandes enseignes de bricolage ou de matériaux de construction.

Ces pros peuvent vous aider